FAQ - Questions les plus fréquentes

1. Quel est le système le plus adapté à mon projet ?

Avant de choisir le système le plus adapté à un projet, chez Sistema masa nous prenons en compte une série de paramètres qui influencent directement le choix final.

type de materiau

Le type de matériau que nous allons placer sur la façade et son épaisseur influenceront directement le type d'ancrage que nous devrons utiliser pour la maintenir.

Par exemple, dans le cas de bardage léger (céramique, fibrociment, composite, etc.) nous utiliserons des ancrages SOV. Pour le bardage en ardoise, nous utiliserons des systèmes ne nécessitant pas d'usinage sur les bords des pièces, comme les CER, etc.

Distance à l'extérieur du bardage

Un des paramètres de blindage à prendre en compte pour les façades ventilées est la distance totale (axe X) du système, puisque tous nos systèmes n'ont pas les mêmes plages de régulation.
Cette distance sera toujours prise en compte depuis l'enceinte ou le support jusqu'à la face extérieure du revêtement ou du bardage.
Il est très important que cette distance soit comprise entre 6 cm et 32 ​​cm, car en dehors de cette plage nous devrons utiliser un complément spécifique à notre système de profilage et nous devrons réaliser une étude spécifique du projet pour atteindre ladite distance.

Dimensions, position et placement du bardage

Il est nécessaire de connaître la relation entre les trois facteurs qui définiront le design de la façade, à savoir : la taille des plaques, leur position verticale ou horizontale et leur placement par rapport aux autres plaques, c'est-à-dire si elles le seront. être placés ensemble en mouvement, à verrouillage, avec joint vertical ou horizontal libre, etc.

Par exemple pour un quadrillage de 100×50 cm. Placé en position horizontale, il nous mènera à un système avec pince ponctuelle sur un profilé vertical. Mais néanmoins le même quadrillage de 100×50 cm. placé verticalement, il nous amènera sûrement au choix d'un système à profilage horizontal (ou clip continu) sur profilage vertical.

De cette manière, diverses combinaisons entre position et placement sont créées, nous détaillons ici les plus fréquentes :

-Position horizontale + Placement continu des articulations
Systèmes pour façades ventilées
-Position horizontale + Placement pour casser les joints

Dans le tableau vertical :
Systèmes pour façades ventilées
Au niveau du joint horizontal :
Systèmes pour façades ventilées
-Position verticale + Placement continu des articulations
Systèmes pour façades ventilées
-Position verticale + Placement pour casser les joints
Dans le tableau vertical :
Systèmes pour façades ventilées
Au niveau du joint horizontal :
Systèmes pour façades ventilées
Il peut également y avoir des combinaisons entre les positions horizontales et verticales, mais elles ne sont généralement pas très courantes, comme les suivantes :

– 2 parcours en Position Verticale + 1 parcours en Position Horizontale
Systèmes pour façades ventilées
+Placement des joints Rompe dans le joint vertical
Systèmes pour façades ventilées

Type d'agrafe

Que notre pince soit ponctuelle sur un profil vertical ou s'il s'agit d'un profil horizontal (serrage continu) sur un profil vertical, nous pouvons différencier les systèmes avec pince visible ou pince cachée. L'utilisation de l'un ou de l'autre sera déterminée par le type de matériau (comme dans le cas des ardoises non mécanisables) ou par une question d'ordre économique ou esthétique.

Type d'assistance

Afin d'établir un budget le plus fiable possible, nous devons également savoir sur quel type de support ou d'enceinte nous allons ancrer notre système, en les différenciant dans les groupes suivants :

– Béton (Structure et Enceinte)
– Céramique (Structure en Béton et Enceinte en Céramique)
– Métallique (Structure métallique et boîtier en céramique)
– Lumière (Structure et enceinte lumineuse en béton ou en métal, Panneaux en Fibre-Ciment,…)
- ETC….

En fonction du support et de la charge résultante de l'ensemble, nous saurons quel type d'ancrage nous devrons utiliser et aussi si le système choisi doit être autoportant avec une connexion encastrée ou articulé la structure et l'enceinte, nous le ferons il faut choisir quel point d'ancrage on aura quoi utiliser, etc... comme nous le verrons plus tard.

Type de carte

Il faut également tenir compte du type et de l’épaisseur des joints requis par le projet, tant horizontalement que verticalement.
En standard, nos systèmes maintiennent un joint minimum de 6/7 mm. horizontalement et permettent un ajustement du joint vertical allant de 1 mm (min recommandé) à ce que le projet exige.
Dans tous les cas, nos systèmes permettent d'ajuster les joints grâce à des mécanisations supplémentaires dans le revêtement.

Choix du profil et de l'encorbellement adaptés au projet

Une fois le type de Système défini, en fonction de la conception du bardage, il faut choisir le modèle de profil vertical et les corbeaux à utiliser. Ce choix dépend également des caractéristiques du projet.

Il faut distinguer les profils et encorbellements de notre système selon les paramètres suivants :

-Selon la DOUBLURE

Profilé vertical avec pince ponctuelle
Systèmes pour façades ventilées
Profil vertical avec profil horizontal
Systèmes pour façades ventilées

-Selon le type de fixation au support
Articulé (A)
Systèmes pour façades ventilées
Vent articulé (AV)
Systèmes pour façades ventilées
Intégré (E)
Systèmes pour façades ventilées
Vent encastré (EV)
Systèmes pour façades ventilées

Les différentes modalités répondent aux caractéristiques de l'enceinte.

Par exemple, si l'enceinte est porteuse, nous utiliserons la modalité Articulée, répartissant les charges entre chacun des corbeaux. Cependant, lorsque l'enceinte n'est pas porteuse, nous utiliserons le mode Embedded pour transmettre la charge directement à la structure du bâtiment.

Les modalités Vent Articulé et Vent Encastré nous aideront dans les deux cas à réduire la section du Profil Vertical contre l'effet de pression/aspiration du vent sur l'enceinte de la façade.

Selon la modalité choisie, nous utiliserons des supports articulés, encastrés ou éoliens.

-En fonction du support

Béton (Hor) / Céramique (Cer)
Systèmes pour façades ventilées
Métallique (Met) / Bois
Systèmes pour façades ventilées

En fonction du support sur lequel nous allons fixer le système, nous pouvons différencier les supports standards ou métalliques, ces derniers étant destinés aux structures en acier.

2. Quels sont les avantages de la façade ventilée par rapport à celle à mortier ?

Il est possible de distinguer deux types de prestations, techniques et esthétiques.

TECHNIQUE : Les avantages techniques de la Façade Ventilée par rapport à la Façade Mortarée sont nombreux et tous d'une importance capitale.
S’agissant d’un système de construction en couches, il permet d’évaluer chacune d’entre elles séparément.
La composition d’une Façade Ventilée est composée de quatre couches, répertoriées de l’intérieur vers l’extérieur :
1er. : Enceinte, 2ème. : Isolation thermique, 3ème. : Chambre à air et 4. : Revêtement. D’autres peuvent être ajoutées à ces quatre couches, comme la 5ème : Isolation acoustique et la 6ème : Isolation étanche.

1.- THERMIQUE : La protection thermique est obtenue avec la 2ème et la 3ème couche. La fonction principale de la chambre à air est d'équilibrer la température extérieure avec celle de l'intérieur. Sous l'effet des rayons du soleil qui frappent le revêtement, ils provoquent une augmentation du degré thermique de la température de la chambre, provoquant un mouvement ascendant de la chambre à air. l'air intérieur, en raison de la plus grande volatilité de l'air chaud, de l'air extérieur plus froid entrant par la partie inférieure de la façade ou par les joints ouverts entre les plaques, réussissant à équilibrer les deux températures.
Cet effet n'est pas applicable en hiver car l'air froid extérieur entrerait dans la chambre pour la refroidir et par conséquent refroidir l'enceinte (1ère couche). Pour éviter ce refroidissement, il faut appliquer l'isolation thermique (2ème couche), qui doit être fixée au 1ère couche et a pour but d'éviter que le froid venant de l'extérieur n'entre en contact direct avec l'enceinte.
La 2ème couche encourage également la 1ère couche à agir comme un accumulateur de chaleur pour le chauffage intérieur en hiver comme en été, évitant ainsi que le froid intérieur (climatisation) ne soit éliminé par la façade.
Selon la surface vitrée, on peut considérer qu'une Façade Ventilée peut générer une économie de consommation énergétique d'environ 30 à 40 %.

2.- ACOUSTIQUE : La protection acoustique peut être réalisée en deux versions : INTÉGRALE, qui consisterait à placer en deuxième position en comptant de l'intérieur, entre l'enceinte et l'isolation thermique, une couverture acoustique spécifique fixée à l'enceinte, de sorte qu'elle absorbe toutes les vibrations provenant d'un excès de décibels provenant de l'extérieur. Même en plaçant les éléments de fixation de la structure du système de façade, devant la couverture elle-même.

Et une deuxième version PARTIELLE qui consiste à placer un isolant spécifique uniquement à la base des éléments de fixation qui évite que les vibrations provoquées par les décibels excessifs ne soient transmises à l'intérieur.

3.- IMPERMÉABLE : en règle générale, cette isolation est inhérente à l'isolation thermique et/ou acoustique. C'est une sécurité supplémentaire de l'appliquer de manière indépendante.
Il est généralement appliqué dans le cas où l'isolation thermique n'est pas placée devant l'enceinte, car elle a été projetée vers l'intérieur, dans ce cas il s'agira d'une peinture imperméable qui s'applique généralement au rouleau. (voir caractéristiques et application du fabricant, il est recommandé qu'il soit respirant de l'intérieur vers l'extérieur, pour éviter la condensation) 

ESTHÉTIQUE : Dans ce deuxième groupe, une mention particulière doit être faite à l'aspect de la Façade Ventilée par rapport à la Façade Mortarisée en termes d'apparition d'humidité et d'efflorescence.
La Façade Ventilée n'est en contact avec l'enceinte que par quelques petits points de contact (Ancres) qui permettent l'apparition d'une chambre à air à l'arrière du bardage et qui permettent à l'eau provenant de la pluie sur la façade de ne pas s'accumule dans l'ensemble de l'enceinte (effet éponge). Comme cet espace d'air intérieur existe, au moment où le chauffage solaire à la surface du revêtement provoque une différence thermique extérieur/intérieur, il se produit un courant d'air ascendant et continu avec une tendance à égaliser les deux températures, en raison de la plus grande volatilité de l'air. air chaud (Effet Cheminée) qui favorise l'élimination, dans un court laps de temps, de l'humidité provenant de l'extérieur et par conséquent l'apparition d'humidité et d'efflorescences.

3. Quelles garanties le système offre-t-il en termes de sécurité ?

SÉCURITÉ : C'est le grand attribut d'une façade ventilée puisque l'utilisation de la structure de fixation ou des ancrages de support sont essentiels pour que la façade soit réalisée car sans eux la façade ne peut pas prospérer, cette modalité offrant une grande fiabilité.

En revanche, les façades en mortier dans lesquelles les ancrages agissent uniquement comme retenue et ne sont pas indispensables pour la pose temporaire du revêtement, car le mortier ou la colle ciment agissent comme une ventouse et permettent de poser la façade en apparence sûre, mais avec le réel possibilité de retrait du mortier ou du ciment-colle, provoquant un certain décollement du revêtement de façade.

4. Combien coûte le système ?

Donner un prix exact sur une façade est très difficile car cela dépend de nombreux facteurs qui font que chaque façade a son propre prix, tels que :
 
à. Type d'ancrages : façade avec ancrages directs (ventilés ou mortier) et façade avec profilés.
b. Type de matériau : Ils peuvent être fabriqués avec différents matériaux tels que la pierre, la céramique, le fibrociment, les HPL.
c. Disposition du bardage : Il peut être horizontal, vertical et/ou alterner les deux dispositions
d. Epaisseur du bardage : Les épaisseurs varient de 5mm à 5 cm de façon standard
et. Sortie : La sortie diffère par les ancrages directs de ceux des profils. Dans les directs, le minimum est de 4,5 cm et dans les profils, ils sont d'environ 10/15 cm.
F. Type de façade : Si elle est aveugle, c'est-à-dire sans fenêtres, ou s'il y a de nombreuses interruptions par les fenêtres
g. Situation du bâtiment : S'il s'agit d'une situation exposée ou non et selon la hauteur du bâtiment.
 
C'est pourquoi nous préférons donner un prix du service commercial dans chaque cas, à l'exception des ancrages directs qui peuvent être donnés individuellement.

5. Sur quel type d'armoires le système peut-il être accroché ?

Chez Sistema MASA, nous avons un large gamme de systèmes permettant de placer tout type de façade (selon UNE 41957-1:2000 Partie 1 : Sous-systèmes d'ancrage pour revêtements légers. Jusqu'à 180,- Kg/m2.) sur tout type de structure, qu'elle soit en béton ou métallique, ainsi que sur tout type d'enceinte, porteuse ou non.

6. Quels sont les rendements du système par mètre carré ?

Les rendements dépendent du type d'ancrage et de la compétence de l'installateur, mais les rendements approximatifs sont généralement les suivants :
 
à. Mortier : +/- 10 m2 / jour / couple
b. Direct : +/- 10 m2 / jour / couple
c. Profilés verticaux et agrafe : +/- 30 m2 / jour / couple
d. Profilés verticaux et profils horizontaux : +/- 60 m2 / jour / couple

7. Dans combien de temps pouvez-vous fournir le matériel ?

Nous disposons toujours dans notre entrepôt du stock nécessaire en fonction des conditions de consommation et de remplacement de chaque article en matériau standard, c'est-à-dire en acier inoxydable 304/A2 et en aluminium brut extrudé, afin de pouvoir livrer immédiatement. Dans le cas de matériaux sur mesure, en acier inoxydable 316/A4 et en aluminium extrudé anodisé, ils doivent toujours être fabriqués sur commande, ne jamais être stockés car ils ont très peu de rotation et sont réservés à des cas particuliers, comme les zones à environnement agressif. environnements : proche de la mer, dans des zones industrielles.

8. Quel pourcentage le système représente-t-il au sein d'une façade installée ?

Il n'y a pas de pourcentage fixe mais il se situe généralement entre 20 % et 30 %

9. Qui réalise l'ingénierie des façades au niveau des calculs structurels ?

Depuis sa création, Sistema MASA entretient une étroite collaboration avec l'une des sociétés d'ingénierie les plus reconnues spécialisées dans les calculs de structures au niveau international. Groupe de conseil en ingénierie BAC (www.bacecg.com). Entreprise qui a développé tous les calculs de charges gravitationnelles, éoliennes et sismiques appropriés aux deux normes CTE. quant aux Eurocodes et sont actuellement en cours de conversion aux normes DIN. De plus, nous disposons de notre propre département de Calcul Structurel, sous la supervision de BAC, SL Pour étudier tous les cas particuliers de l'étude détaillée d'une Façade.

10. Quel type d'isolation peut avoir une façade ventilée ?

L'un des grands avantages de la Façade Ventilée est celui de pouvoir utiliser l'isolation thermique en continu vers l'extérieur, protégeant ainsi tous les éléments structurels (dalles et piliers), obtenant ainsi l'élimination totale des ponts thermiques.
Les caractéristiques fondamentales que doivent remplir ces Isolations sont leur résistance totale au Feu (Capacité Totale Ignifuge), en plus de remplir leur mission Thermique, pouvant également exiger une résistance à l'Eau, qui doit être convenue avec les fabricants en fonction du temps où elles seront situer le bâtiment à l'étude, en évaluant les épaisseurs, les densités, le facteur de transmission, la résistance thermique et le coefficient Lambda (λ).

11. À quelle fréquence les corbeaux et les profilés sont-ils séparés ?

Chaque Projet en phase d'étude nécessite quelques calculs et une application spécifique du Produit, même s'il est vrai que nous disposons de tableaux génériques à « double entrée » qui permettent d'appliquer les paramètres du projet à l'étude, soit à partir de la distance entre les dalles, soit à partir de la taille et épaisseur de la plaque de revêtement à suspendre. Cette étude détaillée nous permettra de choisir ou de conseiller, parmi notre large gamme de solutions et de produits, les plus adaptés au projet et c'est à partir de ce moment que nous pourrons connaître les distances entre les profils, les corbeaux, etc.

12. Quelle est la distance minimale et maximale entre l'enveloppe du bâtiment et la face visible du revêtement ?

La distance est variable et est directement liée au système final appliqué. Sans entrer dans les détails, on peut délimiter un minimum de 5 cm. en bardage direct avec une chambre de 2 cm. (minimum possible) et un enduit de 3 cm. mais "sans" isolation thermique, dans le cas où l'isolation est nécessaire, la distance devra être augmentée avec son épaisseur.
Le maximum est toujours défini par le Projet lui-même et les facteurs déterminants sont : l'épaisseur de l'isolation thermique, l'utilisation de profils verticaux plus horizontaux, l'utilisation de la façade pour camoufler les branchements, etc.

13. Peut-il y avoir des ponts thermiques dans une façade ventilée ?

Techniquement, ils ne devraient PAS exister, il existe des moyens et des systèmes pour les éviter, à commencer par l'isolation thermique s'étendant à l'extérieur de l'enceinte et de la structure.
Des points conflictuels peuvent apparaître, comme les bordures de portes ou de fenêtres, les couronnements, etc... mais ils peuvent être résolus.

14. Les morceaux des façades ventilées sont-ils enregistrables ?

Les Systèmes pour Façades Ventilées n'ont pas été étudiés pour pouvoir être enregistrés, sauf étude spécifique. Ce qu'ils permettent, c'est de placer les dernières pièces de bardage, qui n'auraient pas pu être posées à l'époque car les contreventements de l'échafaudage étaient ancrés, une fois démontés, toujours mécaniquement.

15. Comment placez-vous les morceaux des bretelles ?

Varie selon le système. Dans tous les cas, il est impératif que le joint soit le même, mécanique ou chimique, que celui utilisé dans le reste du revêtement.

16. Si une pièce à l’intérieur de la façade se brise, comment est-elle réparée ?

En règle générale, la plaque cassée doit être retirée et elle sera placée de la même manière que s'il s'agissait d'un morceau du cas précédent.

17. Quelle est l'épaisseur de bardage recommandée pour travailler avec une façade ventilée ?

L'épaisseur du bardage varie selon le type de revêtement, qu'il soit en pierre, en céramique, en fibrociment, en HPL. etc... pour chaque type de revêtement il existe un système spécifique qui s'adapte à l'épaisseur.

18. Une façade ventilée nécessite-t-elle un entretien ?

Le premier entretien est un bon encadrement au moment de l'exécution et un bon nettoyage avant démontage de l'échafaudage.  
Le CTE dans son Document de Base HS Santé établit et recommande :
– Vérification de l’état de conservation du revêtement : apparition possible de fissures, décollements, humidité et taches. …………..Tous les 3 ans.
– Vérification de l’état de conservation des points singuliers, voir : coins, couronnements, saillies, verrières, etc……….….Tous les 3 ans.
– Vérification de l’existence éventuelle de fissures et fissures, ainsi que d’effondrements ou autres déformations, dans la tôle principale………..…..Tous les 5 ans.
Vérification de l'état de propreté des plaies ou des ouvertures d'aération de la chambre…………………………………………..….Tous les 10 ans

19. Le bardage peut-il être posé dans n'importe quelle position et avec n'importe quel type de joint ?

Chez Sistema MASA, nous disposons d'une large gamme de systèmes qui vous permettent de placer tout type de façade avec n'importe quel type de position et si nous ne pouvons pas le résoudre avec l'application des systèmes standards, nous concevrons le vôtre.

20. Quelles sont les applications de la façade ventilée ?

La façade ventilée a de multiples applications telles que : hôtels, bureaux, maisons unifamiliales, immeubles collectifs, universités, hôpitaux, écoles, casinos, centres commerciaux, bibliothèques, musées, centres sportifs, maisons de retraite, pompes funèbres, théâtres, etc. .