Qu'est-ce que c'est une façade ventilée?

La façade ventilée est un système de construction qui permet la fixation d'un revêtement (non étanche) indépendant sur le parement extérieur d'un bâtiment, aussi connu comme mur d’enceinte. La séparation entre le revêtement et le mur d'enceinte provoque la formation d'une couche isolante, permettant la libre circulation de l'air à travers cette chambre à air et donc impliquant des avantages évidents en termes d'économie d'énergie.
 
Les plaques de revêtement sont posées (selon le type de matériaux) avec un joint de périmètre, ce qui empêche tout type de problème ou de pathologie qui peut résulter de la dilatation des matériaux, assurant ainsi que la façade conserve ses qualités de finition (empêchant l’apparition de crevasses et de fissures par les effets de la tension sur les matériaux). D'autre part, le revêtement offre une protection contre les rayons solaires directs sur le reste des couches (isolation et mur d'enceinte) neutralisant les changements brusques de température et prolongeant ainsi leur durée de vie.
 
Il s'agit d'un système constructif qui soutient la mise en place des matériaux de revêtement différents, tels que la pierre naturelle, les matériaux en porcelaine, les panneaux stratifiés à haute pression, le fibrociment, etc.


Comment cela fonctionne

  • En été

    Le soleil brille directement sur le revêtement et non sur les parements extérieurs...

  • En été

    L'air dans la chambre à air est chauffé, diminue sa densité et donc s’élève en haut par convection, permettant à l'air frais de prendre sa place dans la chambre à air...

  • En été

    Ce phénomène, connu comme "effet cheminée", prévient l'accumulation de chaleur sur la façade, ce qui se traduit en ÉCONOMIE D'ÉNERGIE. D’ailleurs, l’isolation thermique offre une protection supplémentaire.

  • En hiver

    Contribution à la stabilité thermique du système.

  • En hiver

    En hiver, d'autres facteurs entrent en jeu, car dans la plupart des cas la lumière du soleil ne suffit pas à assurer la circulation d'air. Dans ce cas, la façade agit comme un accumulateur de chaleur en relation avec la couche d'isolation thermique du système, empêchant la fuite de chaleur de l'intérieur du bâtiment (avec la correspondante ÉCONOMIE D'ÉNERGIE).

  • Étanchéité

    Le revêtement agit en tant que cloison imperméable, permettant le passage d'un maximum de 5% d'eau de pluie à travers les joints et par les effets du vent.

  • Sécurité

    Comme il s’agit d’une installation à sec (mécanique) ou d'une installation mixte (mécanique et chimique) et puisque l'utilisation d'ancrages est nécessaire pour construire la façade, on peut garantir la mise en place totalement sûre du revêtement.

  • Esthétique

    Contrairement à la façade en maçonnerie, des problèmes avec l'humidité et l'efflorescence ne se produisent pas car le système est construit en couches avec une chambre à air entre elles.

Maintenance

Dans son document de base sur les normes de santé, le code technique du bâtiment espagnol (CTE) établit et recommande ce qui suit :

tous les 3 ans:

  • Vérification de l'état du revêtement en vue de l’apparition éventuelle de fissures, décollements, humidité et taches
  • Vérification de l'état de points spécifiques, tels que coins, couronnements, éléments en saillie, auvents, etc

tous les 5 ans:

  • Vérification de la présence éventuelle de crevasses et de fissures, ainsi que désalignement vertical ou autres déformations sur la feuille

tous les 10 ans:

  • Vérification de la propreté des grilles ou bouches d’aération de la chambre à air

Installation

Facilité de mise en place sur le site de construction, car les différents éléments sont installés par voie sèche, c'est à dire, avec des ancrages mécaniques, qui ont été préalablement calculés pour résister à la charge du vent et à la résistance à la gravité (le poids de la plaque), ce qui permet d’atteindre une performance de jusqu'à 60 m² par jour et par paire (cela varie en fonction du système utilisé).